Historique de l’Académie d’Ufologie et actions en cours

Administration
Les statuts de l’association ont été signés le 5 avril 2007. C’est une association de type « 1901 » avec statuts et code de déontologie que tous les membres doivent respecter et faire respecter. Elle est dirigée par un Conseil Permanent. J’en suis le coordinateur.
La création a été publiée dans le Journal Officiel N°29 – 139ème année du 21 juillet 2007 Page 3556 (05 – Hautes-Alpes) annonce n°15.
Le premier siège social était à Romette, près de GAP dans les Hautes-Alpes (05). En 2013 il a été transféré au Val Saint-Père près d’Avranches dans la Manche (50).
En 2016 l’association Académie d’Ufologie a une centaine d’adhérents de France, des USA, d’Argentine, du Royaume-Uni et d’une dizaine d’autres pays.
En juillet 2017 le siège social a été transféré à nouveau à son adresse d’origine à Romette, près de GAP dans les Hautes-Alpes (05).

Méthode de travail
Le travail des adhérents consiste à faire de la veille de l’actualité ufologique pour l’analyser et en débattre. Les publications de l’Académie d’Ufologie sont visibles sur son site Internet. Les travaux, réunions du Conseil et Assemblées Générales se tiennent à distance en utilisant les moyens de communication modernes et peu onéreux comme le  téléphone et les e-mails. L’adhérent à l’Académie d’Ufologie ne paie pas de cotisation mais s’engage à mettre son expérience à la disposition de l’association.

Actions engagées
L’Académie a lancé quelques actions afin de prendre date de l’attitude de nos dirigeants civils et militaires en ce qui concerne la prise en considération, ou l’ignorance, du phénomène ovni.
– Des lettres ouvertes invitant des responsables au plus haut niveau ont été envoyées au Président de l’Académie des Sciences, au Président du CNES, au Président du COPEIPAN, au Ministre de la Défense et aux responsables de la stratégie des principaux partis politiques français.
– Un communiqué d’alerte concernant le probable survol de centrales nucléaires par des ovnis avait été envoyée le 14 novembre 2011 au GEIPAN, au COPEIPAN, à la Mission Communication de la centrale de Golfech, à la DGAC, au BEA, au Commandement Interarmées de l’Espace et d’autres associations ufologiques dont 3AF Sigma.
D’autres lettres ont été envoyées par des adhérents, à titre personnel, au Président de la République.
– D’autres actions de communication en faveur de la reconnaissance de l’existence du phénomène ovni et de son impact sur notre civilisation sont menées en permanence par les adhérents à titre personnel ou dans le cadre d’autres associations qu’ils animent.

Des opérations spécifiques ont été lancées:
– YOUCANWEDO, un appel aux associations ufologiques et aux particuliers pour demander au Président de la République de dire la vérité aux citoyens en ce qui concerne les ovnis.
– CONCORDE, une opération de comptage des ufologues dans le monde entier à laquelle 200 personnes ont répondues.

Ations en cours
Dans le cadre d’une levée prochaine de l’embargo sur la vérité en ce qui concerne des contacts avec une intelligence extraterrestre non-humaine, l’Académie d’Ufologie relaie plus particulièrement les publications de Tom DeLonge, de Stephen Bassett du Paradigm Research Group (PRG) et celles de Nick Pope.

 

1 – L’action en cours de Tom DeLonge

Les dirigeants du Pentagone, probablement à la demande de certains de nos visiteurs de l’au-delà, ont sollicité un partenaire mieux placé qu’eux pour essayer de faire passer la divulgation. Ils ont choisi un ancien Rocker car c’est une personne qui touche beaucoup de personnes ciblées par cette divulgation.
Il s’agit de Tom DeLonge (42 ans) n’est pas seulement un jeune artiste de music-hall mais une personne en mission pour les militaires haut-gradés des USA. Cette dernière précision me semble la plus importante. Il a aussi été nommé « ufologue de l’année 2017 » par des organismes sérieux, que nous connaissons, puisque au moins deux de ses dirigeants sont membres de l’Académie d’Ufologie.

Après plusieurs tentatives de divulgation sans succès depuis plusieurs années une partie du monde militaire, des agences de renseignement, du Show-business et quelques personnalités politiques ont compris que la population ne veut pas de cette divulgation et qu’elle préfère évoluer dans une civilisation erronée plutôt que de changer quelques repères qui balisent leur vie. Les actifs déjà installés dans la vie rejettent toute idée de changement. Il n’y a aucune raison d’essayer de les persuader qu’il faut qu’ils exigent qu’on leur dise la vérité.

Les dirigeants du monde pro-divulgation ont en conséquence modifié leur stratégie.
La population visée maintenant est celle qui, d’une façon ou d’une autre, trouvera très vite elle même les vérités qui leur ont été cachées jusqu’à présent. C’est une conséquence de l’amélioration des performances de la communication.

Tout indique que l’embargo sur la vérité devient insoutenable et qu’il sera levé.
De toute façon, ce sont les civilisations qui nous gèrent, nous les Terriens, qui décident et qui agiront le moment venu. Il semble bien que le travail de préparation soit bien avancé.

Les militaires savent et ils sont actifs en recherche sur les technologies extraterrestres depuis longtemps (1947 et 1952 ont été des étapes incitatives). Aucun doute là-dessus.

En France le Général De Gaulle avait confié a un dirigeant du CEA une mission d’étude du sujet. Même si le Général est parti en 1969, il doit y avoir en ce moment même, des suites de cette mission. Mais rien ne filtre vers nous. Ils prendront le train américain de la divulgation.

 

2 – L’action e cours de Stephen Bassett et son initiative politique auprès du Congrès des USA.

Le PRG (Paradigm Research Group) a construit son initiative politique sur la base de l’Audience Citoyenne sur la Divulgation qui s’est tenue au National Press Club de Washington du 29 Avril au 3 mai 2013.
L’initiative politique a commencé le 5 Novembre 2014, lorsque le PRG a expédié les 30 heures d’enregistrement vidéo (10 DVD) de l’Audience Citoyenne sur la Divulgation à tous les bureaux du Congrès.


Plus de 2 500 000 messages ont été envoyés aux bureaux du Congrès. D’autres campagnes ont ciblé tous les candidats présidentiels démocrates et républicains et les principaux médias politiques. La lettre ouverte à la première candidate présidentielle a été largement publiée sur Internet.
Jusqu’au 5 février 2015 pas moins de 7 pétitions ont été publiées sur le site Web de la Maison Blanche, chacune pendant un mois.
Depuis le 114eme Congrès du 3 Janvier 2015, 190 bureaux de membres du Congrès attachés à six comités (2 sur le Renseignement, 2 sur les Sciences/Technologies et 2 sur les Services Armés) ont reçu des courriels, des faxes et des demandes verbales pour des réunions avec le personnel approprié.

 

3 – La publication de l’initiative Rockefeller-Clinton (1993 à 1996)

Après la publication des regrets de John Podesta de ne pas avoir vécu la divulgation en 2014 et ceux de la Secrétaire d’Etat Hillary Clinton s’engageant à faire enquêter pour connaître la vérité sur la zone 51 et les UFOs, Stephen Bassett a saisit l’opportunité de la candidature d’Hillary Clinton à la Présidence des USA pour lancer une campagne visant à inciter la presse à parler de « l’initiative Rockefeller » auprès du Président Bill Clinton.
L’objectif étant de sensibiliser les grands médias, eux seuls pouvant avoir une pression suffisante sur les dirigeants politiques afin qu’ils mettent fin à leur « embargo sur la vérité ».

En mai dernier au cours d’une interview au Daily Express, Stephen Bassett a mentionné que selon lui, la Divulgation officielle serait faite par le Président Obama avant la fin de son mandat. La presse anglaise et américaine à largement repris ses propos en affirmant que le Président Obama va faire la Divulgation officielle avant de quitter la Présidence.

Depuis le mois de mai la presse anglo-saxonne s’est intéressée à « l’initiative Rockefeller »  à l’embargo sur la vérité et à la divulgation.

La dernière action en cours est une lettre ouverte de Stephen Bassett aux modérateurs des grand médias qui vont animer les débats télévisés Clinton-Trump. Cette lettre rappelle que la presse à le devoir de dire la vérité aux citoyens, qu’il est impossible qu’elle ignore cette vérité et qu’elle doit interroger les candidats à la Présidence des USA sur leurs intentions en ce qui concerne les événements et les preuves qui confirment collectivement une présence extraterrestre. La lettre comprend quinze questions pouvant être posées à Hillary Clinton en raison de sa participation à l’initiative Rockefeller.

 

4 – Le Ministère de la Défense du Royaume-Uni (le MoD)

– juin 2013, publication la plus récente de dossiers UFOs du Ministère de la Défense,
– 2015 le Ministère de la Défense à fait savoir qu’il allait publier le reste de ses dossiers ovnis,
– 2016 Nick Pope confirme que la prochaine publication du Ministère de la Défense contient des informations importantes et intéressantes. Les mots « preuve », « visite » et « extraterrestre » ont été mentionnés dans des articles de presse. Un élément tel que la mesure de la performance d’un ovni ayant parcouru 200 km en 8 secondes au départ de Rendlesham a déja été publiée.
– les dossiers du Ministère de la Défense devraient être maintenant publiés d’un jour à l’autre,
– Theresa May, qui connait bien le dossier Gary MacKinnon et donc le dossier ovni, est devenue Premier Ministre.
– le 8 septembre 2016, Nick Pope a relayé un article du « Daily Star » publiant un témoignage d’observation d’une soucoupe volante rédigé et signé par le Prince Philip, mari de la Reine d’Angleterre Elizabeth II. Le document est contresigné pour confirmation, par le témoin lui-même. C’est le Prince Philip en tant que Chef d’Etat Major de la défense qui avait demandé l’enquête et qui a signé le rapport d’enquête. L’article du « Daily Star » mentionne clairement l’intérêt de certains membres de la Famille Royale pour le phénomène ovni.
– le 11 septembre Nick Pope a relayé un article de « l’Express » annonçant que le Pentagone avait repris, dans une installation secrète du quartier de Soho au centre de Londres, les activités UFO abandonnées en 2009 par le Ministère de la Défense du Royaume-Uni.
– en septembre 2016, nous attendons la publication des derniers dossiers ovnis du Ministère de la Défense du Royaume-Uni.

Communiqué de NickPope du 24 juin 2017

Comme promis, je voudrais faire une déclaration sur la publication hier des fichiers OVNI du gouvernement britannique. J’ai été impliqué dans les discussions avec les médias et les Archives Nationales à ce sujet, alors je m’excuse de ne pas avoir fait de commentaire plus tôt.

Tout d’abord, les bonnes nouvelles. 15 des 18 documents OVNI restants du ministère de la Défense ont été publiés. C’est, comme je l’ai dit au cours de nombreux entretiens que j’ai eu avec les médias pour annoncer cette publication, une bonne nouvelle en termes d’ouverture du gouvernement et de liberté d’information. Je m’en tiens à ces remarques.

Maintenant, les mauvaises nouvelles. Comme quiconque qui a essayé d’accéder aux fichiers l’aura découvert, ils n’ont pas été numérisés et ils ne sont pas disponibles en ligne. Les gens devront les commander, payer le prix que demanderont les Archives Nationales, puis attendre quelques semaines pour les voir arriver. Alternativement, les gens devront se rendre en personne aux Archives Nationales à Kew (Londres Ouest), où les fichiers peuvent être consultés dans la salle de lecture sur place. Autre mauvaise nouvelle, trois fichiers doivent encore être publiés, mais j’espère que ceux-ci pourront être mis à notre disposition plus tard cette année, probablement le mois prochain, après la réunion de juillet du Conseil Consultatif sur les Enregistrements et Archives Nationales, qui devra préalablement approuver formellement le transfert de ces documents.

Je suis déçu qu’aucun de ces 18 derniers fichiers ne soit numérisé et mis à disposition pour téléchargement. C’est ce qui s’est passé avec tous les lots précédents de ces fichiers, qui ont été mis gratuitement à disposition pour le premier mois. De toute évidence, cela a soulevé des attentes selon lesquelles il en serait de même pour les 18 derniers fichiers et comme je l’ai dit dans plusieurs de mes entretiens avec les médias, le fait que ces 18 derniers fichiers soient plus difficiles (et plus coûteux) à obtenir, a inévitablement soulevé des soupçons selon lesquels le gouvernement rend ces fichiers difficiles à obtenir. A noter que ce n’était pas ma décision, et le faire de cette façon n’aurait pas été mon choix.

Indépendamment de ce qui précède, le projet de neuf ans visant à déclassifier et à publier l’archive des fichiers OVNIS du Ministère de la Défense Nationale est presque terminé, et nous sommes plus avancés maintenant qu’il y a deux jours. Je suis sûr que beaucoup de gens sont allés dans la salle de lecture des Archives Nationales aujourd’hui et je suis sûr qu’il ne faudra pas longtemps avant que les gens commencent à publier des copies du matériel sur divers sites Web – même si je ne peux encourager personne à ne pas respecter les lois Concernant le Copyright de la Couronne.

Comme je l’ai dit dans certains de mes entretiens avec les médias, le 24 juin est le 70e anniversaire de l’observation de la soucoupe volante de Kenneth Arnold qui a marqué le début du mystère OVNI moderne. 70 ans après, l’intérêt pour la publication de ces X-Files de la vie réelle montre que l’intérêt pour le phénomène OVNI est toujours fort.

et le lendemain,

Communiqué de NickPope du 25 juin 2017

Heureux 70ème anniversaire du phénomène OVNI. L’observation par Kenneth Arnold le 24 juin 1947 de neuf objets étranges sur les Cascade Mountains dans l’État de Washington a donné naissance à l’expression « soucoupe volante ». Alors que les gens ont vu des choses étranges dans le ciel tout au long de l’histoire humaine, l’observation d’Arnold a marqué la genèse du mystère OVNI moderne.
70 ans plus tard, le mystère reste non résolu, en dépit de certains discréditeurs qui affirment que le phénomène est mort et malgré certains vrais croyants qui affirment que l’hypothèse extraterrestre est prouvée. Aucun d’eux n’est correct. Le phénomène OVNI reste non résolu et peut-être insoluble (et je le dis comme quelqu’un qui avait la responsabilité du sujet pour le gouvernement britannique). Il peut parfois être frustrant, parfois amusant, et toujours intrigant. Donc, encore une fois, joyeux anniversaire aux OVNIS!

 

5 – Nos actions futures

Elles seront encore dirigées principalement vers le Monde Politique qui a le devoir de faire lever l’embargo sur la vérité concernant une présence extraterrestre en contact avec l’espèce humaine. Le Monde Politique décide aussi de la stratégie de la Recherche Scientifique et de son financement.